03/04/2007

Le double mystérieux d'une enseignante française

Connu aussi sous son nom germanique de Doppelgänger, le "double" est un phénomène parapsychique particulièrement inquiétant, d'autant qu'une vieille tradition européenne veut qu'apercevoir son propre "reflet" signifie une mort imminente...

Les récits de personnes affirmant avoir rencontré leur double sont généralement traités comme des cas d'hallucination : hallucination qui peut être dangereuse et entraîner des troubles assez graves chez le sujet pour le conduire au suicide. Mais l'inverse se produit aussi : une personne peut n'avoir aucune conscience du double présent à ses côtés, et ce sont les témoignages de l'entourage qui lui font décourir cette présence. Tel est le cas de l'enseignante française Emilie Sagée au milieu du XIX° siècle.

Enigme en Lettonie

En 1845, le directeur d'un institut pour jeunes filles nobles, le pensionnat von Neuwelcke, situé dans l'actuelle Lettonie à environ 60 km de Riga, engage comme professeur de français une jeune femme du nom d'Emilie Sagée, qui dit être née 32 ans plus tôt à Dijon. Le nouvelle préceptrice, d'un tempérament très gai, fait preuve d'un intelligence et d'un sens de l'éducation qui attirent bientôt favorablement l'attention du directeur, Herr Bush. Mais, quelques semaines après son arrivée, des rumeurs commencent à circuler parmi les 42 élèves de l'établissement.
D'étranges phénomènes se produisent en effet : à plusieurs reprises, alors qu'une élève dit avoir vu la préceptrice à un bout du bâtiment, une autre affirme l'avoir croisée au même moment à l'autre extrémité du pensionnat. Au début , les professeurs ne prêtent guère oreille à ces bruits absurdes. Puis l'affaire se complique. Un jour, alors qu'Emilie Sagée est au tableau noir, en train de donner un cours de grammaire à 13 jeunes filles (parmi lesquelles une certaine Julie von Güldenstubbe à qui on doit plus tard le récit du cas), une silhouette apparaît à ses côtés, imitant ses mouvements à la perfection. Le seul détail qui diffère est l'absence de craie dans la main. Le double continue à se manifester au cours des semaines qui suivent (il est également vu par des domestiques) et il adopte progressivement un comportement de plus en plus indépendant. Ainsi, un jour, les 42 élèves sont occupés à des travaux de broderie dans une pièce du rez-de-chausée, sous la suiveillance d'une maîtresse. Par la fenêtre les enfants peuvent apercevoir Emilie Sagée dans le jardin. A un moment donné, leur surveillante s'absente... pour être remplacée par le double, immobile et silencieux. Dehors Emilie Sagée semble subitement avoir des difficultés à se mouvoir. Dans la classe, certaines jeunes filles osent s'approcher et constatent que le double de la préceptrice n'offre qu'une légère résistance aux mains, qui le traversent. Il finit par disparaître.
Tous ces évènements émeuvent, bien sûr, au plus haut point les jeunes pensionnaires et provoquent de nombreux départs. Au bout de dix-huit mois, les parents ayant retiré 30 élèves sur 42 élèves, le directeur prend la décision de se séparer d'Emilie. Celle-ci soupire, avant de partir, que c'est la dix-neuvième fois qu'elle est obligée d'abandonner un post, toujours pour la même raison depuis qu'elle a commencé à donner des cours à l'âge de 16 ans...
Julie von Güldenstubbe reste en contact avec son ancien professeur jusque dans les années 1850. Après quoi, on perd définitivement la trace de celle-ci en Russie, où elle a émigré comme préceptrice au service d'une famille.

De Dijon aux plaines russes...

Trois auteurs étudient et relatent l'histoire d'Emilie Sagée en se fondant sur le témoignage de la baronne Julie von Güldenstubbe, personnage à l'existence indéniable, qu'ils connaissent personnellement et dont garantissent l'intégrité. Ce sont l'écrivain et homme politique américain Roberts Dale Owen, l'astronome français Camille Flammarion et le parapsychologue russe Alexander Akasov. Flammarion essaie, en vain, de retrouver la trace d'une Emilie Sagée qui serait née en 1813 à Dijon. Il découvre, en revanche, une enfant illégitime d'un nom d'Octavie Saget, née le 13 janvier 1813. Emilie et Octavie sont probablement une seule et même personne, la jeune femme ayant choisi de changer de nom pour masquer son illégitimité, chose courante à l'époque. Quant au pensionnat, des recherches modernes n'ont pas permises d'en retrouver la trace, ce qui ne veut rien dire si on tient compte de l'histoire tumulteuse de la Lettonie jusqu'à nos jours.
Le témoignage de Julie von Güldenstubbe laisse supposer une relation "vampirique" entre Emilie Sagée et son double : à chacune des apparitions de celui-ci, en effet, la jeune femme semble être prise d'une fatigue plus ou moins intense, comme si le double la privait de son énergie.
Emilie est, en fait, incapable de voir son double et ne déduit sa présence que du comportement alarmé des gens qui l'entourent et de la faiblesse qui l'envahit. Si cette histoire est vraie, on ne peut qu'avoir pitié d'une femme affligée d'une pareille malédiction...

09:31 Écrit par nathi dans paranormal | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : paranormal, mystere |  Facebook |

Commentaires

attention g bien lu votre message et il est clair que cet homme vous manipule un don!!! non pas specialement nous ne connaissons pas tousnles capacité du cerveux, je suis tres croyante les esprits existe et il sont la aussipour nous aider. un simple conseil vous pouvez le combattre par votre penséé empechez lz de rentrez en vous il en ai capable mais vous aussi, on a tous les meme force suffit di croire au plus profond devous meme demandez de l aide en implorant les esprit qui pourront vous aide battez vous mentalement et refusez lui l acces de voutre pensee faite vous une barriere et personne peut penetre en vous croyez en vous et battez vous pour vos filles. l'energie est egal a tous vous pouvez le faire defiez le ne vous laissez pas atteindre surtout croyez y. courage que vos anges vous aide

Écrit par : gilo | 28/03/2009

nul ne pe penetrer en vous si vous ne voulais pas combattez le par l esprit vous pouvez y arriver croyez moi vous pouvez le faire cet homme est peut etre puissant mais le mal ne gagne jamias croyez en vous et votre force rejetez le aussi fort que vous pouvez demandez de l'aide au cielil vous ecoute croyez moi

Écrit par : gilo | 28/03/2009

OEIL POUR OEIL,DENT POUR DENT n'ayez plus peur de lui, appellez un exorciste, un imam, ou bien encore un moine bouddhiste. La manipulation d'esprit c'est vraiment incroyable mais j'y crois. on combat la force par la force! battez vous mentalement encore plus que lui!ne le laissez pas vous dominer!il est temps pour vous de montrer votre veritable force mentale, vous en avez une c'est sur!!! dieu vous aidera.

amicalement

Écrit par : mrmrs | 05/04/2009

vendetta ying vs yang Tout d'abord je voudrais vs saluez pour votre courage ,cependant ce genre de fait ne peut être reconnu dans notre société actuelle car il y'a jamais eu de recherche là dessus.C'est pourquoi les tribunaux et les gendarmes ne lèveront jamais le petit doigt pensant que vs êtes justes une folle ou autre je ne sais quoi.

Enfin bref passé cette parenthèse,je vais essayer de vs aidé autant que je le peux malgré que je n'ai aucun pouvoir particulier:
-tout d'abord une question se pourrait t-il qu'il vs ait hypnotiser depuis le début car d'aprés ce que j'ai pu lire ce serait fort possible et cela lui permettrai donc de vs atteindre plus facilement et expliqué les maux de tête et autre,ceux-ci se déclenchant à des moments précis dans votre subconscient donc dans ce cas précis un hypnotiseur pourrait vs venir en aide en vs faisant par exemple l'effacer de votre mémoire,

-dans un autre cas si il possède un don réel ou qu'il est trouver le moyen de rentré dans votre cerveau je pense qu'il vs est très possible de le contrer.Il vs faudra donc vs calmez pendant les premières instants que vs sentez la connexion s'effectuer ,une fois calme vs devrez l'accepter à rentrer dans votre tête et c'est à partir de ce moment là que vs pourrez le contrer.Car il faut que vs disiez que vs etes maitres de votre cerveau donc quoi il advienne c'est vs qui avez le contrôle donc vs pouvez donc inversé le processus en lui faisant voir des choses dont lui aurait du mal à accepter, vs le narguant qui il est perdu le contrôle ou encore vu qu'il doit être un petit peu raciste lui montré un france entièrement noir etc etc .... faites jouer votre imagination je pense que vs en etes capable vu que vs n'avez pas céder depuis 5 ans.
-si malgré tt ça cela persiste je vs conseille d'aller voir un chaman ou encore d'aller dans une pagode et demander à un moine de vs fournir une amulette bénite par ses soins
-ou si après tt ça rien ne marche (je ne suis pas trop adepte de ceci mais bon) vs pourriez peut être voir un maitre vaudou ou tout bonnement vs même vs mettre au vaudou avec une poupée par exemple ,cependant le vaudou est à prendre avec précaution.

Donc voilà en espérant pouvoir ou avoir pu vs aider et en espérant que vs alliez mieux.

Ps:si ça c'est arranger faites ns signe ^^ ça ns fera plaisir,bizz

Écrit par : reverse | 05/04/2009

La plupart des actes de naissance a l'époque était écrit a la main et sans grande volonté d'écrire avec soins , donc un t peut passer pour un é , et octavie ressemblan pas mal a émilie donc je penser a 90% que Octavie Saget est Emilie Sageé .

Écrit par : K | 03/05/2010

Combien de gens ont eu un double??
Est-ce possible de le tuer ou de le faire disparaitre?:/
Votre histoire fait flipper mais est vraiment tres interressante ;) bravo:):p

Écrit par : tornade | 11/11/2012

Les commentaires sont fermés.