29/08/2006

Légendes sur les États-Unis ou les produits américains

 

Sur les paquets de cigarettes Camel serait dissimulé un homme nu se tenant le pénis en érection (d'autres y voient le Manneken Pis)

  • Les chewing-gums de la marque américaine Bubble Yum contiendraient des œufs d'araignée.
  • Les bonbons acidulés américains Pop Rocks auraient été retirés du marché après que "Little Mikey" (l'égérie enfantine des publicités des céréales LIFE) serait mort à la suite d'une explosion chimique dans son estomac, provoquée après avoir consommé six sachets de Pop Rocks (des bonbons acidulés) avec une bouteille de soda. Cela expliquerait aussi l'absence de l'enfant acteur dans les publicités d'après.
  • Kentucky Fried Chicken et Marlboro auraient été fondés et seraient toujours financés par des membres du Ku Klux Klan.
  • Kentucky Fried Chicken commercialiserait la viande de poulets transgéniques sans bec, pattes ou plumes.
  • Une malédiction lancée par le Chef indien Tecumseh aprés sa défaite à Tippecanoe frapperait de mort pendant leur mandat tous les Présidents américains qui seraient élus en une année dont le nombre se termine par 0. Le premier ayant succombé étant William Henry Harrison (qui a d'ailleurs affronté Tecumseh et causé son courroux), Ronald Reagan (qui a été victime d'une tentative d'assassinat) n'est décédé qu'en 2005. Seul George W. Bush vit encore (son mandat n'est cependant pas encore fini).
  • Les Américains n'auraient jamais marché sur la Lune. Les images auraient été tournées en studio avec divers trucages et décors artificiels, et auraient d'ailleurs même été réalisées par Stanley Kubrick qui venait de tourner 2001, l'odyssée de l'espace, en 1968. Un faux documentaire a été réalisé par William Karel sur le sujet : Opération Lune. Si l'on est sûr que des hommes sont allés sur la Lune (mise en place d'un miroir pour mesurer la distance Terre-Lune par laser), il est possible que la NASA n'ait pas communiqué au monde les vraies photos mais des montages studios afin d'en garder l'exclusivité.
  • Le "visage géant de Mars" serait bien une œuvre construite par les Martiens, et les photos révélant qu'il ne soit qu'un amas de dunes serait le résultat d'une conspiration pour cacher l'existence des Martiens.
  • En se baladant sur la Lune, Neil Armstrong aurait dit à Houston : « Bonne chance, Monsieur Gorsky ». Pourquoi ? Ne voulant répondre pendant trente ans, Armstrong aurait fini par confier : « Monsieur Gorsky est mort maintenant. Je vais pouvoir répondre à votre question : lorsque j'étais gosse, j'avais l'habitude de jouer au basket dans le jardin. Un jour, le ballon atterrit dans le jardin du voisin. Au moment ou j'allais le ramasser, je suis passé devant la fenêtre de la chambre à coucher de M. et Mme. Gorsky, nos voisins. Et là, j'ai pu entendre madame Gorsky qui disait à monsieur Gorsky : "Une fellation ? Tu veux que je te fasse une fellation ? Je t'en ferai une le jour où le gosse du voisin marchera sur la Lune ! ». Un court-métrage, Good luck, Mr. Gorsky fut fondé sur cette légende urbaine. Plus tard, le film français Essaye-moi aurait été fondé sur cette histoire.
  • Le modèle de la Statue de la Liberté aurait été une femme Noire.
  • George Washington, enfant, aurait abattu un cerisier que son père aimait beaucoup, et lorsque ce dernier demanda qui avait fait ça, George lui répondit : « Père, je ne peux vous mentir, c'est moi. » Son père aurait été tellement touché par sa sincérité qu'il ne le punit pas. Cela renforça l'image de Washington, surnommé the man who could not tell a lie (l'homme qui ne pouvait mentir).

11:05 Écrit par nathi dans Légendes urbaines | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : legendes urbaines, peur |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.