09/01/2006

Mystérieux cratère

Il existe un mystérieux cratère parfaitement circulaire et maintenant rempli d'eau. Situé aux confins du Québec à 1000 milles (2500 km) de toute ci-vilisation, dans ce territoire que l'on surnomme "la Terre de Caïn". Le cratère, cercle parfait de plus de deux milles (5 km) de diamètre, surmonté d'une falaise de 400 pieds (150 mètres) au-dessus du niveau de l'eau et dont l'inclinaison uniforme est de 33 degrés. La profondeur de ce lac artificiel a été évalué à 1350 pieds (400 mètres) de profondeur, l'eau y est d'une transparence sans égale puisqu'on peut y distinguer un objet plongé à quelques 120 pieds (40 mètres).

Mystérieux, ce cratère l'est à plus d'un titre: contrairement à d'autres cratères comme le "Meteor" de l'Arizona, on n'a jamais pu trouver le moindre indice de matière météorique, ce qui exclurait la possibilité d'une chute de météore. Quant à la forme circulaire, il faudrait une chance inouïe pour qu'elle se produise dans un tel état de perfection comme celle de ce cratère.

Le cratère du Nouveau-Québec est encore peu connu puisqu'il n'a été atteint qu'en 1950, mais il se révèle plein de surprises. Par exemple, on a pu détecter en bordure du cratère une anomalie magnétique. L'étrange est que l'anomalie est causée par une différence dans l'attraction magnétique de la terre à un endroit précis; or, cette anomalie ne peut être causée que par la présence d'une MATIERE ETRANGERE. Ce qui détruit l'hypothèse de la chute d'une météorite, c'est indéniablement l'absence de débris météoriques. Cependant, l'âge probable du cratère qui se situerait entre 25 à 50000 ans ne peut expliquer d'une certaine façon cette absence puisque, selon les experts, le bolide responsable du trou aurait eu 120 pieds (40 mètres) de diamètre et sa force d'impact égalait 200 bombes atomiques, ce qui le rend parent du bolide sibérien.

Fait non moins étrange, les esquimaux de l'endroit prétendent que lors de tempêtes de neige, ils aprerçoivent souvent des OVNis dont la lueur ressemble à celle d'un éclair de magnésium. Or, ce coin du territoire québécois se trouve lui aussi dans cette fameuse ouverture de la ceinture radio-active terrestre qui permettrait, comme à Baïkounour en Russie et au Cap Kennedy, le loncement de fusées. Troublant, n'est-ce pas?

De plus, en aucun autre lieu ne se trouve une telle crevasse dans l'écorce terrestre, sauf comme je l'ai mentionné en Sibérie et en Amérique latine.

16:53 Écrit par nathi dans énigmes, mystères | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : mystere, enigme |  Facebook |

Commentaires

hi hi hi bonjour fan de l'étrange...inutile de chercher une explication, tout l'intérêt pour ce fait réside dans le mystère mais tout de même quelle imagination!

Écrit par : warmax | 09/01/2006

foutaise la moitié des renseignement que vous donnez sont faux...et disons tres facile a verifier...jespere que le blog nest contaminé au complet...

Écrit par : donald | 24/10/2006

trou bleu très bon site de l'étrange mais pour cette rubrique ne parlez vous pas des fameux "trous bleus" visibles aussi dans les mers chaudes et qui sont le résultat de l'effondrement de la voute d'une gigantesque caverne sous marine. Et selon les lois de la physique, le dit effondrement forme un cercle.
Quant à Cap Kennedy il est situé en Floride donc bien en dessous, comme Baikonour est au Kazakhstan et Kourou en Guyane donc loin de cette zone géographique mais plus près des tropiques la zone optimale pour l'arrachement à la gravité terrestre.
Mais tout ça n'est rien pour une civilisation qui pourrait faire décoller des engins depuis le fond des eaux qu'elle soit extraterretre ou atlante !
très beua site en tout cas !

Écrit par : nicolas | 20/03/2008

Les commentaires sont fermés.